Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 11:16
La seconde partie fait état de nos propositions pointues,chiffrés novatrices et conquérantes sur la politique que voulons mener dans le domaine des:
                                                      1°) TRANSPORTS:
                                                                       TER,1°) le développer avec des tarifs attractifs,                                                         2°) Multiplier les dessertes,obtenir les sillons accès aux voies,exemple simple,au Nord de Paris pour accéder à la capitale,les sillons sont rares et chers ce qui engendre des bouchons pour garantir une desserte rapide des grandes villes.
                                                       3°) TER: lutter contre l'insuffisance des investissements de RFF.
                                                        4°) Obtenir le TGV à Amiens ,quitte à payer en partie la ligne LGV;
Exemple ,le financement de la 2ème phase du TGV Est (( coût:2,01 milliards d'euros )) La ligne s'engage à hauteur de 130 millions d'euros ( 6,50%  du total )),l'Alsace à hauteur de 236 millions d'euros,Champagne 80 millions d'euros IDF,49 millions d'euros.
                                                        5°) Faciliter l'accès au réseau à grande vitesse: liaison CREIL - ROISSY,ligne LGV,TGV par Amiens.
                                                         6°) Électrification de la ligne Calais-Abbeville -Amiens.
Lutter contre la libéralisation du transport régional.
A compter de Décembre 2009,les région sont libres de confier la gestion des TER à d'autres entreprises que la SNCF.
                                                            7°) Engagement de ne pas livrer ce service public au privé (( rapport du sénat le préconisant en Novembre 2008,d'autant que la réglementation Européenne ne l'impose pas.
                                                             8°) Mise en place d'un syndicat mixte régional des transports collectifs pour organiser l'offre de transport et sa mise en cohérence avec toutes les autorités organisatrices des transports pour disposer d'un réseau intégré sur l'ensemble du territoire.
                                                               9°) Modernisation des lignes TER,et augmentation des dessertes,navettes renforcées sur Amiens Albert;A développer.
                                                                10°) Précence d'agents d'accompagnement dans les trains et gares.
                                                                  11°) Développement du fret: création de l'axe le Havre -Amiens - Tergnier -Laon -Metz conduisant à la création en Picardie d'une transversale reliant les 2 autoroutes du rail,axe Nord -Sud de transport ferré des camions (( lignes prévues )): Le Havre -Pays Basque et déja crée Luxembourg -Nice.
                                                                    12°) Création de plateformes multimodales pour faire le lien rail-eau et ports.
                                                                       13°) Obtenir l'engagement de l'état dans les transports régionaux à hauteur de 50% des investissements dans le cadre des actions pour le grenelle de l'environnement.
                                                                       14°) Relancer la création du 3 ème aéroport à Ablaincourt Plessoir (( gare TGV ))
 
                                                                                 Finances
                                                                   1°) Réorganisation du crédit.
Créer un nouveau crédit à taux préférentiel réservé aux investissements de matériel et de recherche programmant emplois et formations en priorité pour les PME-PMI:
 
                                                             2°) LOGEMENT:
                                                                      L'offre de logement est insuffisante pour répondre à la demande Picarde.
                                                                1°) ON comptait en 2006 846000 logements en Picardie,c'est 50000 de plus qu'en 1999,la croissance est de 6,20% sur la période.
C'est un rythme inférieur à celui observé au plan national ((+ 8,30% )).
Ce manque de logement dans la région se ressent dans le secteur locatif.
Les tensions en matière de logement sont vives dans le parc de logement social public ou  l'on compte en Picardie,3,3 demandes pour une offre.
Ce taux est de 3,7 dans l'Oise,3,4 dans la Somme et 2,7 dans l'Aisne.
Et ces tensions devraient se prolonger.
D'une part,la crise actuelle du logement se concrétise en Picardie par une diminution de 36% des logements commencés entre Avril 2008 et Mars 2009 (( le double de l'évolution nationale )),et d'autre part la baisse du nombre de personnes par ménage,c'est à dire l'éclatement des familles qui génère ces besoins en logement,n'est pas finie dans la région. ((( VOIR  BLOG  DE  L'ODA  ))
                                                                  2°) Des augmentations anormales et inadmissibles des loyers HLM (( 2% en moyenne )),consécutif à des replis budgétaires incompréhensibles de la région
Autant de raisons qui imposent de faire du logement une priorité de la région pour les prochaines années.
                                                                                39000,c'est le nombre de logements supplémentaires,soit prés de 5600 par an,qui ont été nécessaires entre 1999 et 2006 pour simplement maintenir le nombre d'habitants en Picardie!!
Cela résulte de la déhohabitation,séparation des couples et départs des enfants,qui conduit à la réduction de la taille moyenne de la famille.
                                                                         Ainsi,seules 20% des 50000 résidences principales supplémentaires sur les 7 ans,soit 1400 par an,ont contribué à la faible augmentation de la population Picarde.
Constitution d'un office foncier de l'habitat pour constituer des réserves foncières.
Objectifs:baisse du coût de construction des logements,effet de structuration et d'aménagement guidé du territoire.
Favoriser l'hébergement des étudiants,des jeunes travailleurs,des saisonniers.
Création de résidences universitaires et d'internats.
Création de maisons des saisonniers,pour favoriser leur habitat et leur vie sociale.
En complément des dispositifs existants,coup de pouces ((aides )) aux jeunes par la prise en charge des frais de caution des jeunes de moins de 30 ans.
Développer les maisons écologiques en Picardie.
Développer la filière des maisons à basse consommation d'énergie construite en France,les maisons dites passives,dans la région:construction des matériaux,dont les trois quarts,indispensables à ces constructions écologiques,sont importés,la recherche,qui est encore très insuffisante.
Un seul exemple:aujourd'hui,les travaux sur le solaire sont concentrés dans le sud.
Or c'est dans le Nord ou l'ensoleillement est moindre,qu'il faut améliorer les performances de cette source d'énergie!!
Créer un centre de recherche photovoltaique en Picardie.
Introduire l'obligation d'inclure des logements sociaux dans les projets aidés par la région.
 
                                                                     2°) TOURISME  SOCIAL :
 
Les Picards qui partent peu ou pas en vacances ou en week-end constituent une réserve stable de touristes,dont les petits moyens,multipliés par le nombre,seront une source de croissance de ce secteur.
Encore faut-il,la aussi,créer les structures pour les accueillir :centres pour les jeunes,maisons familiales et hébergements à bas prix pour les familles.
Proposition: créer une délégation spécifique à la région pour le tourisme associatif et social.
 
Aide au premier départ,avec les CAF,de jeunes de familles à faible revenu pour les séjours en centres de vacances dans la région.
Conséquences: utilité sociale,équilibre économique,contribution à l'aménagement du territoire : droit aux vacances pour tous.
Une autre condition pour réussir l'essor du tourisme en Picardie:améliorer la situation des salariés du secteur.
Pour leur offrir de meilleures condition de logement,proposer la création de maisons des saisonniers qui outre le gîte,pourrait offrir le couvert et seraient aussi le lieu d'aide et d'information pour ces salariés.
La COTE  PICARDE,le sud de l'Oise et le sud de l'Aisne seraient des lieux tout indiqués pour les installer.
Tourisme,formation continue des professionnels,formation des bénévoles,formation aux langues,lien avec la Belgique,aide aux vacances (( séjours aidés ))
Création d'un écomusée pour préserver le patrimoine architectural et culturel de la région.
                                                                              3°)  AUTRES:
 
                                                                   Prendre en compte le vieillissement de la population:
Maintenir services et accessibilité,création d'un pôle d'aide à l'autonomie.
Autres conséquences du vieillissement,la région doit s'investir  dans le domaine de la formation sanitaire et sociale,qui est sa compétence depuis le 1/1/2005.
Claude Gewerc a pourtant retardé  l'intervention de la Picardie.
Il faut multiplier les auxiliaires de vie,les agents à domicile,les aides soignants,les kiné,les assistants sociaux,etc,etc.
Pour cela rendre accessible,dans chaque département,les principaux métiers de la filière,accompagner les étudiants (( bourses,frais de stage,recherche d'un terrain de stage,création d'un fond social ))
 
                                                            Donner un rôle de coordination à la région.
                                                                  1°) Créer une conférence permanente régionale entre région,départements et grandes communautés d'agglomération et de communes pour coordonner actions et initiatives.
                                                                   2°) Clarifier les compétences.
                                                                       
                                                                            4°) ENVIRONNEMENT:
                                                                  Créer une centrale solaire en Picardie (( PLAN  BORLOO : une centrale solaire par région d'ici à 2011 )).
                                                                    2°) Construction à la recherche et à l'innovation.
                                                                      3°) Aide à l'équipement des ménages pour panneaux photovoltaiques et des chauffe eau solaires.
                                                                      4°) Développer,en liaison avec la filière bois,des usines de granulés de bois pour le chauffage (( exemple de MARLE,Sylvenergie Picardie Picardie et voir coopérative bois énergie Picardie )),faite pour fournir du bois aux chaufferies collectives.
                                                                       5°) Développer la filière de récupération et recyclage des déchets de bois (( palettes,cagettes,sciures,écorces )).
                                                                         6°) Renouveler les emplois en renouvelant les énergies.
                                                                          7°) Produire en Picardie : panneaux photovoltaiques,récupération et recyclage de voitures,batteries et ordinateurs,éco construction,etc,etc.
                                                                           8°) Environnement,décliner dans la région l'engagement de la France de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d'ici 2020;
                                                                         9°) Travailler à un pôle public des transports en commun en rassemblant tous les opérateurs et collectivités locales de la région qui sont partie prenante.
                                                                             10°) Aller vers un service régional public de l'eau et de l'assainissement.
 
                                                               5°) CULTURE:
 
                                                                  1°) Accès gratuit à la culture,notamment du petit age.
                                                                       2°) Créer un ou des événements d'ampleur nationale.
                                                                        3°) Le président Claude Gewerc ((PS)),e Décembre 2008,fait voter son projet de TV régionale,pour concurrencer FRANCE 3 ,grâce aux voix du FN,les VERTS et le groupe communiste ont voté contre.
TV régionale: mieux vaut défendre FRANCE 3,le service public,et d'étendre ((améliorer )) sa réception!!  Guéguerre entre Claude Gewerc et Rome,le président du conseil général de l'Oise,afin d'obtenir cet outil de propagande.
Aider à la couverture à 100% du territoire Picard pour la TNT,la TV analogique disparaissant en 2011.
                                                                        4°) Soutien à la création artistique,aux artistes,aux compagnies et aux lieux.
                                                                          5°) Promotion de la diversité culturelle,de celle de Picardie à celles du monde entier.
                                                                         6°) SANTE - HANDICAP:
 
                                                                              SANTE:
Défense des hôpitaux de proximité DOULLENS, MONTDIDIER,NOYON ,et lutte contre les restructurations d'établissements (( rapprochement CREIL - SENLIS )).
                                                                       1°) La région doit conditionner son intervention à un engagement de celui-ci de garantir le maintien de ses moyens humains et matériels pour réaliser ses opérations.
                                                                          2°) Aide à la création de centre de santé.
                                                                           3°) Plan d'urgence pour lutter contre les déserts médicaux.
                                                                             4°) Pour ce qui concerne le vieillissement,il faut développer le maintien à domicile.
                                                                            Sur les 2700  employés du conseil régional de Picardie,seuls 0,64% sont des travailleurs handicapés,alors que le taux d'emploi obligatoire est de 6%!!Du coup,le conseil régional doit payer 600 000 euros de pénalités à l'état pour ne pas avoir rempli ses obligations.
                                                                        600 000 euros de plus de gâcher,par conséquent,nous proposons aussi vite que possible de nous conformer à cette législation sur l'emploi de personnes en situation de handicap dans les 4 ans à venir .
De même,nous sous traiterons une partie des commandes publiques de la région aux établissements employant des travailleurs handicapés (( ESAT,EA ))
De même nous ferons un schéma de formation des personnes handicapés en Picardie,démarche totalement oublié par l'exécutif actuel du conseil régional avec le premier objectif: doubler le nombre de personnes handicapés en formation pour favoriser leur insertion dans l'emploi en développant aussi la diversité des formations et leur niveau.
                                                                     5°) Poursuivre les aides à l'adaptation de l'habitat aux handicaps,à l'accessibilité des lieux publics et des transports,à l'accès aux loisirs et au sport.
                                                                              3°)  SPORTS:
           
                                                                              1°) Pour entreprendre la succession de l'état  qui se désengage du CREPS,création d'une maison de la jeunesse et du sport,dont le rôle sera d'aider à développer l'élite sportive de la région.
                                       
                                                                               4°) AGRICULTURE  ET  CONSOMMATION:

                                                                            Faire les productions régionales,réaliser et soutenir les initiatives favorisant le raccourcissement des trajectoires des produits  alimentaires entre producteurs et consommateurs.
Inciter les restaurants collectifs de Picardie ((lycées,hôpitaux,administrations,collectivités locales )) à dans la priorité aux produits de la région.
                  
                                                          5°) ANNEXES :
                                              
                              COMPETENCES  DE  LA  REGION:
                                           COMPETENCES  DIRECTES:
1°) Formation professionnelle,    2°) Apprentissage,      3°) Formation sanitaire et sociale:      4°) Enseignement du second degré:          5°) Transports ferré des voyageurs:    6°) Aménagement du territoire :
                                             CAPACITES  D'INTERVENTION:
       1°) Économie et développement vers l'international:    2°) La recherche et l'innovation et l'enseignement supérieur:      3°) L'énergie et l'habitat:        4°) La culture et la cohésion sociale :
                      
                                             QUESTIONS  REVENDICATIONS  ET  PROPOSITIONS :
                 1°) Clarification des compétences ETAT - REGION dans certains domaines et nouvelle donne discale pour un espace budgétaire de plus en plus contraint.
                    2°) Budget très majoritairement composé de transferts de ressources données par l'état en raison des transferts de compétences,mais l'état ne verse pas le montant équivalent à celui qu'il dépensait lorsqu'il détenait les compétences (( restrictions budgétaires et le désengagement de l'état ))
Cela conduit à l'alourdissement de la charge des régions sans ressources d'iniatives régionale propre (( hormis si l'on augmente les impôts locaux )),conduisant de fait,à une perte d'autonomie financière de la région.
Autre problème: les engagements pluriannuels pris par le président Claude Gewerc pour l'achat de matériel TER,qui contraint les budgets pour les années à venir.
     
                            SLOGAN :
 
                                                      Ne rien s'interdire si cela peut améliorer la vie de Picards!!
         
                                                                         Mais rester une région qui agit dans la limite de ces moyens,sans être un relais de la politique gouvernementale.
Comme ont pu le faire croire les initiatives du printemps 2009 avec la région Picardie qui a accompagné avec la préfecture,le plan de relance du gouvernement.
      
                                                   Dans le numéro 3,je ferais état de la situation de la Picardie 31/12/2009.
Merci d'apporter votre contribution effective.

 
 
                                                                          
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article

commentaires